Fuck Mia

Les chirurgies de l'obésité

*La gastroplastie (ou anneau gastrique) consiste à mettre un anneau en silicone, dont le calibre est modifiable facilement, autour de la partie supérieure de l'estomac.

L’estomac est une poche située entre l’œsophage et l’intestin grêle d’environ 1 litre. La Gastroplastie va séparer votre estomac en deux poches (voir schéma) : Une poche supérieure de 15 à 25 cm3 (3 à 4 cuillères à soupe) et une poche inférieure.

Votre estomac est transformé en un véritable sablier, les aliments vous passer lentement à travers l’anneau gastrique.

Lorsque vous avalez une petite quantité de nourriture, bien mâchée, celle ci va descendre dans la poche supérieure,située au dessus de l'anneau gastrique.

Cette poche va un peu se dilater, ce qui va stimuler le centre de la satiété situé au niveau du cerveau.

Après avoir ingéré lentement une faible quantité, vous n’aurez plus faim.

 L’anneau de gastroplastie peut être resserré ou desserré grâce à un petit boîtier situé sous la peau (en général au niveau de l'abdomen, quelques cm sous les côtes gauches). Ce boîtier est relié à l'anneau gastrique par un petit tuyau.

Après une anesthésie locale de la peau par patch, quelques cc de liquide peuvent être injectés dans le boîtier, ce qui va gonfler l’anneau gastrique et diminuer son calibre, les aliments passeront alors plus lentement.

La gastroplastie agit par effet restrictif : elle diminue le volume de l'estomac et elle ralentit le passage des aliments.

La gastroplastie n'entraine aucune modification de la digestion des aliments.

 Le principal intérêt de la gastroplastie est de rétablir la sentation de satiété, qui a été diminuée à cause de tous les régimes que vous avez faits.

 

Avantages et inconvénients :

La gastroplastie est une intervention relativement simple, avec une hospitalisation de 1 à 2 jours en moyenne.

La gastroplastie doit entrainer une perte de poids de 2 à 4 kgs par mois.

Le maximum de perte de poids est obtenu les 2 premières années. Elle est plutôt conseillée pour des Indices de Masse Corporelle inférieurs à 45. D'après les données scientifiques, la gastroplastie fait perdre - en moyenne - plus de la moitié de l'excès de poids en 2 ans.

 La dénutrition et les carences vitaminiques sont très rares.

Aucune supplémentation orale n'est nécessaire. Un bilan biologique après une perte de poids de 25 à 30 kgs est réalisé. Il montre quelquefois des petits déficits vitaminiques qui sont facilement compensés par voie orale.

 Cette méthode est totalement réversible

L'anneau peut être facilement desserré, il peut être retiré au prix d'une nouvelle coelioscopie.

Les grignotages et l'ingestion de sodas ou de glaces représentent le principal facteur d'échec de la méthode.

Ils doivent être totalement proscrits, sinon, vous maigrirez peu ou pas.

 Le confort alimentaire est diminué

Si vous mangez trop, trop vite, de trop gros morceaux, vous vomirez.

Les habitudes alimentaires doivent être totalement modifiées

3 repas et éventuellement 2 collations.

 Un suivi régulier par une équipe multi disciplinaire est obligatoire.

Le calibre de l’anneau doit être modifié, habituellement 2 fois la première année. Un contrôle par radiologie du bon fonctionnement de l’anneau est nécessaire – au moins – une fois par an.

 

 

 

 

 

 

*L'intervention de la Sleeve gastrectomie ou " gastroplastie verticale calibrée avec résection gastrique " consiste à retirer une grande partie de l'estomac, pour former un tube.

Les aliments vont d'abord être ralentis pendant leur passage dans le tube, puis être évacués très rapidement dans l'intestin grêle.

La Sleeve agit par plusieurs mécanismes qui s'associent :

-Une restriction (comme la gastroplastie).

-Une diminution du taux de ghrêline, qui est l'hormone de la faim, ce qui entraîne un désintérêt pour la nourriture (attention : ce mécanisme d'action n'est pas efficace sur les éventuelles compulsions).

Avantages et inconvénients :

La Sleeve est une intervention complexe, avec une hospitalisation de 3 à 5 jours en moyenne.

La Sleeve est une intervention récente, ses résultats à long terme (plus de 5 ans) sont mal connus.

La perte de poids est habituellement de l'ordre de 4 kgs par mois, pendant les 6 premiers mois, puis de 2 à 4 kgs par mois.

Cette intervention a été initialement proposée chez les patients ayant un IMC très élevé (>50), et chez lesquels, pour des raisons techniques, un bypass peut s'avérer dangereux. La sleeve leur permet de perdre environ 40 kgs avant de passer, si la perte de poids stagne, à un bypass, qui devient plus facile à réaliser.

Actuellement, certaines équipes proposent cette intervention comme remplacement de la gastroplastie pour les raisons suivantes :

 

            - Elle entraine une sensation rapide de satiété, comme la gastroplastie.

            - Elle ne nécessite pas la mise en place d'un corps étranger (anneau gastrique).

            - Les vomissements sont moins fréquents qu'avec la gastroplastie.

            - Elle diminue le taux de ghrêline, et donc la sensation de faim, comme dans le bypass.

D'après les très rares études scientifiques disponibles, la perte de poids moyenne est de 60% de l'excès de poids en un an, ce qui est un résultat intermédiaire entre la gastroplastie et le bypass.

 La dénutrition et les carences vitaminiques sont rares.

Aucune supplémentation orale n'est nécessaire. Un bilan biologique après une perte de poids de 25 à 30 kgs est réalisé. Il montre quelquefois des petits déficits vitaminiques qui sont facilement compensés par voie orale.

 La Sleeve n'est pas réversible. Cependant, dans un certain nombre de cas, le tube risque de se dilater  au bout de 3 à 4 ans, et n'a plus aucune efficacité.

Les habitudes alimentaires doivent être modifiées

3 repas et éventuellement 2 collations.

Les vomissements sont assez rares.

Un suivi régulier par une équipe multi disciplinaire est obligatoire.

2 Prises de sang sont nécessaires la première année, puis 1 prise de sang par an, pour rechercher un déficit vitaminique.

 

 

*L'intervention du bypass  gastrique consiste à réduire le volume de l'estomac et à modifier le circuit alimentaire.

Les aliments ne passent plus par l'estomac et la partie supérieure du tube digestif, ils vont directement dans la partie moyenne de l'intestin grêle.

Le bypass agit par plusieurs mécanismes qui s'associent :

-Une restriction (comme la gastroplastie)

-Une malabsorption (les aliments sont moins digérés)

-Un ''dumping syndrom'' (l'ingestion d'aliments très sucrés en quantité importante entraine une sensation de malaise général et une accélération du pouls, ces aliments doivent donc être pris en petite quantité).

-Une diminution du taux de ghrêline, qui est l'hormone de la faim, ce qui entraîne un désintérêt pour la nourriture (attention : ce mécanisme d'action n'est pas efficace sur les éventuelles compulsions).

Avantages et inconvénients :

Le bypass est une intervention complexe, avec une hospitalisation de 4 à 6 jours en moyenne.

Le bypass doit entrainer une perte de poids très importante

De l'ordre de 5 kgs par mois, pendant les 6 premiers mois, puis une perte de poids de 2 à 4 kgs par mois.

Il est plutôt indiqué pour des Indices de Masse Corporelle supérieurs à 45.

D'après les données scientifiques, le bypass fait perdre - en moyenne - 70% de l'excès de poids en 1 an.

La dénutrition et les carences vitaminiques ne sont pas rares

Une supplémentation orale en vitamines et oligo éléments est indipensable.

Le bypass n'est pas une méthode facilement réversible

Le rétablissement du circuit digestif est une intervention très complexe.

Le confort alimentaire est un peu meilleur qu'avec la gastroplastie

Les vomissements sont rares.

Les habitudes alimentaires doivent être modifiées

3 repas et éventuellement 2 collations.

Les grignotages sucrés sont assez mal supportés

A cause du ''dumping syndrom'', ce qui est considéré comme un bénéfice par les patients opérés.

Un suivi régulier par une équipe multi disciplinaire est obligatoire.

4 Prises de sang sont nécessaires la première année, puis 2 prises de sang par an, pour rechercher un déficit vitaminique.

 

 

 

 

 

*Le ballon gastrique est une méthode non chirurgicale pour perdre du poids qui consiste à mettre un ballon dans l'estomac, pour entrainer de la satiété.

Le ballon est laissé 6 mois dans l'estomac. Cette méthode doit entrainer une perte de poids de 10 à 25 kgs.

Il existe deux types de ballons gastriques :

 


Le ballon gonflé à l'air (900cc)

Le ballon gonflé à l'eau (550-700cc)


Cette méthode s'adresse à des patients qui ont de 10 à 25 kg à perdre (20 à 50 % de surcharge pondérale par rapport à leur poids idéal). Ces patients ne sont pas candidats à la gastroplastie, car leur poids n’est pas assez élevé. Elle s'adresse parfois à des patients ayant un poids plus élevé mais qui, pour diverses raisons, ne sont pas encore prêts pour la chirurgie.

Ces patients on déjà fait des régimes suivis médicalement qui ont parfois été efficaces, mais ils ont repris du poids après, ou n'ont pas pu poursuivre leur régime plus de 2 ou 3 mois.

Le ballon est un starter. Il permet de perdre en 6 mois le poids qui nécessiterait un effort pendant 2 ans.

C’est une technique qui doit s’intégrer dans un prise en charge médicale, nutritionnelle et éventuellement psychologique de la surcharge pondérale pendant la pose du ballon et aussi après son ablation.
L’engagement des patients par rapport aux changements alimentaires et à leur comportement est un facteur essentiel du résultat.

 

 

 

source: http://www.obesite-solution-chirurgie.com



18/06/2010
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour